Un vide, en soi (Marc Verlynde)

Un vide, en Soi Je me suis demandé si je pouvais parler de cet essai où sont convoqués Blandine Volochot et Capitale Songe - livres placés sous l’autorité du nom de Lucien Raphmaj. Au beau nom d’amitié d'aucuns pourraient être tentés de substituer le fer noir de l’infamie, le soupçon d'un pacte avec la mafia... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑