La semaine perpétuelle (Laura Vazquez)

Ni sainte, ni sanglante, ni prose, ni vers, le texte de La semaine perpétuelle nous permet de toucher à cet événement plus rare, à cette dynamique plus rare : le neutre. Ce qui se dit dans ce déploiement de la pensée, de l'écriture, je l'ai écrit 18 000 fois sur la page internet (quoi de... Lire la Suite →

Derrière un rocher (Tsuku)

« Je klaxonne Dieu » Il est des musiques comme des flammes. Des flammes tristes parfois, dont la pointe aiguë de mélancolie fait tressauter sur place comme sur des charbons ardents, des flammèches et des sourires acides versé d’un coup sec dans le cœur, ce succédané du cerveau, de jus hormonaux qui deviendront – qui sait ? –... Lire la Suite →

Défense et illustration de rien (Laura Vazquez)

Parce que la poésie contemporaine n’a pas besoin d’être défendue, elle est elle-même de la self-defense mentale. Un manuel d’insoumission, une disjonction du son et du sens. Parce que la poésie contemporaine n’a pas besoin d’être illustrée, parce que la poésie ce ne sont pas des belles images à coller dans un cahier. Défense et... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑