Humeurs printanières (Camille Sova)

« C’est comme si María Zambrano s’était mise au collage » serait une façon de faire miroiter ce qui se livre dans ce recueil de poèmes. La journalistique utilise d'ailleurs souvent de ces blurbs où les Grands Anciens et les Anciennes Sibylles sont convoqués contre leur gré par la sorcellerie capitaliste pour les faire servir à leurs... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑