Māra (Etienne Michelet et Dona Jorniod)

Dire quelques chose pour les fantômes. Pour Māra. A peine une critique. Parce que l’estomac vipérin qui me sert de cerveau est malade et que lorsqu’il me laisse du repos je prends mon clavier et j’écris quelques mots que j’ai du mal à relire avant de replonger dans le coma. L’écriture est un miracle dans... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑