Derrière un rocher (Tsuku)

« Je klaxonne Dieu » Il est des musiques comme des flammes. Des flammes tristes parfois, dont la pointe aiguë de mélancolie fait tressauter sur place comme sur des charbons ardents, des flammèches et des sourires acides versé d’un coup sec dans le cœur, ce succédané du cerveau, de jus hormonaux qui deviendront – qui sait ? –... Lire la Suite →

Lexique fantomatique (9) Hybride

Neuvième partie du Lexique fantome pour Spectrographies. Hybride : "Même le plus sage d'entre vous, il n'est qu'une forme équivoque hybride, un croisement de plante et de fantôme." Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra, 1er discours à la foule Pourtant, contre Nietzsche, peut-être faut-il faire sienne cette hybridation de plante et de fantôme. Zarathoustra y voit ce... Lire la Suite →

Larvatus prodeo

 « Tout ce qui est profond aime le masque. Tout ce qui est profond a besoin d'un masque, je dirais plus : un masque se forme sans cesse autour d'un esprit profond. » Friedrich Nietzsche, Par delà Bien et Mal, 40 Ainsi se forge-t-on un destin fait de masques multiples, de visages-miroirs. Se fait-on trompe-visage ? Peut-on cesser... Lire la Suite →

Lost in space and time

"...il est enfin devenu adulte, et être adulte signifie justement en venir à comprendre que ce n’est pas dans son pays natal qu’on est né, mais dans un lieu plus vaste, plus neutre, ni ami ni ennemi, inconnu, que personne ne saurait appeler le sien et qui n’engendre pas l’attachement mais semble étranger, un refuge... Lire la Suite →

Dorothée Smith – Löyly

Summa gratia artis A l'occasion de la parution de Löyly de Dorothée Smith aux Éditions Filigranes. LOYLY - Dorothée Smith from Filigranes Editions on Vimeo. Situation 1 : Dorothée Smith et l'Hyperborée "— Regardons-nous en face. Nous sommes des hyperboréens, — nous savons suffisamment combien nous vivons à l’écart. « Ni par terre, ni par mer,... Lire la Suite →

Deleuze&Guattari – Mille Plateaux

Originellement sur SensCritique. - Tu vois 1000 Plateaux c’est comme un super vélo à 1000 vitesses. Tu pédales pas mal pour comprendre, parfois tu moulines, mais des fois tu gravis des sommets que tu n’aurais jamais pensé franchir, à toute allure. - J’ai toujours pas pigé ce que c’est qu’un « plateau ». - C’est... Lire la Suite →

Parliament Hill fields

"...The tumulus, even at noon, guards its black shadow: You know me less constant, Ghost of a leaf, ghost of a bird. I circle the writhen trees. I am too happy. These faithful dark-boughed cypresses Brood, rooted in their heaped losses. Your cry fades like the cry of a gnat. I lose sight of you... Lire la Suite →

Lexique fantomatique (8) – Avenir

Avenir, avenir, avenir... Oubliez : L'avenir, fantôme aux mains vides, Qui promet tout et qui n'a rien ! Victor Hugo, Les Voix intérieures Écrivez : "L'Avenir n'est qu'un mort, qui, s'étendant, revient." (Forneret) in Dictionnaire abrégé du surréalisme. En hommage à la préconisation d'Eluard dans La révolution surréaliste : « Écrivez : les étoiles, les pourceaux, les... Lire la Suite →

Lexique fantomatique (7) – Icone

Icône : L'image peut atteindre l'intensité du simulacre et du fétiche, ensorcellement au nard virtuel envoûtant qui vous entre par les yeux jusque derrière votre cerveau. Cela le cinéma, le corps de star devenu étoile, vedette, sidération, l'a rendu possible comme aucune culture de l'image précédemment. L'industrie du rêve produite en masse dans les salles obscures,... Lire la Suite →

Tuer le spectre

« Comment peut-on tuer la peur, je me le demande ? Comment peut-on traverser d’une balle un cœur de spectre, trancher sa gorge spectrale, le prendre à sa gorge de spectre ?» Joseph Conrad, Lord Jim

Lexique fantomatique (6) – Simulacres

Simulacres (Les): Le simulacre, la mascarade, induisent ce jeu d'inquiétante étrangeté qui fait s'interroger sur la réalité, la facticité des êtres, des choses et du monde. C'est l'analyse célèbre de Freud sur le conte d'Hoffmann "L'homme au sable". Dans ce jeu entre le masque et le visage, la réalité et son double, se glisse le fantôme.... Lire la Suite →

Lexique fantomatique (5) – Mal des fantômes

Mal des fantômes (Le) : L'expression, utilisée par Benjamin Fondane pour titrer un de ses recueils puis le regroupement de ses recueils poétiques, est un syntagme mystérieux. L'hésitation de l'attribution de ce mal est bien l'un des procédés habituel de la poésie : s'agit-il de la douleur éprouvé par la hantise de souvenirs cruels, ou bien, plus... Lire la Suite →

Lexique fantomatique (4) – Machines-fantômes

Machine-fantômes : L’esprit n’est-il qu’une interface ?  Le corps n’est-il qu’une interface ? Les fantômes sont-ils les messagers tantôt d'amour, tantôt de discorde, et tantôt de pure communication entre eux deux ? Revoilà (les fantômes ne font que re-venir après tout...) la pensée du « fantôme dans la machine », c'est-a-dire la vieille pensée dualiste, séparant l'esprit et le corps. On... Lire la Suite →

Lexique fantomatique (3) – Fétiche de la marchandise

Si la conjuration du fantôme est centrale dans nos sociétés, le renvoyant à une mentalité archaïque, primitive, superstitieuse, on peut constater que le mouvement même du spectral signe sa puissance de "faire retour" (son aspect d'éternel revenant) dans l'imaginaire, mais surtout dans son mouvement de déréalisation : le spectre a connu, avec l'essor des télécommunications,... Lire la Suite →

« L’Univers est dans la nuit »

Si le chagrin comme le feu faisait de la fumée l'univers serait à jamais obscurci Tu pourrais parcourir de bout en bout ce monde sans rencontrer un sage dans la joie. Chahid de Balkh (poète perse mort en 936), in Anthologie de la poésie persane, Gallimard, Connaissance de l'Orient, p.42

Lexique fantomatique (2) – Étymologie

Étymologie : La plus vieille apparition du terme, daterait du 12e siècle, dans le fameux Roman d'Enéas, cette belle réécriture infidèle de l'Enéide. Voici selon le Trésor de la langue Française informatisé le passage où les fantômes apparaissent la première fois dans la langue française : « Iluec et un arbre branchu, Molt ancïen, lait et mossu,... Lire la Suite →

Breton postmoderne

Le génie de Breton : en 1930, il faisait déjà un peu ringard des années 1970. C'est peut-être ça le "futur antérieur" du postmoderne anticipé par Breton. "Mais où sont les neiges de demain ?" dit Breton en parodiant la "ballade des Temps jadis" de Villon. Et il complète : "S’il osait s’aventurer, seul ou... Lire la Suite →

Lexique du fantomatique (1) – Conjuration

Je voudrais tenter en écho au projet "Spectrographies" de SMITH, tenter de poser quelques jalons d'une réflexion sur le fantomatique dans toutes ses virtualités puissantes. Ainsi de loin en loin, j'essaierai régulièrement de rajouter des entrées à ce lexique fantôme jusqu'à ce que le pullulement de spectres soit satisfaisant. Je commence par le terme "Conjuration",... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑