Lexique fantomatique (2) – Étymologie

Étymologie :

La plus vieille apparition du terme, daterait du 12e siècle, dans le fameux Roman d’Enéas, cette belle réécriture infidèle de l’Enéide. Voici selon le Trésor de la langue Française informatisé le passage où les fantômes apparaissent la première fois dans la langue française :

« Iluec et un arbre branchu,
Molt ancïen, lait et mossu,
Les foilles pendeient de songes,
De fantosmes et de mençonges »
              Le Roman d’Enéas (1160)

De ces feuilles creuses d’où naîtra la folie, quels sont ces songes ?
Où se trouve cet arbre inquiétant.

C’est autre chose en français que chez les Anciens où les songes menteurs qui s’échappent des portes de corne ou d’ivoire présidant à ces messages fabuleux. Ici dans un vent bleu du dehors, s’agitent feuilles, rêves, folies, fantômes dans un étrange tremblement (ici lié au temps, au décalage culturel, au décalage de la citation qui nous fait manquer le sens et le contexte de cette apparition). Ce tremblement introduit aussi l’indiscernable, l’indiscernable qui est aussi un des traits du fantôme, noyé de maintes brumes qui forcent le regard plus loin qu’il ne peut voir.

Les fantômes sont-ils de simples rêves ou bien les porteurs de ces rêves-mêmes ?

L’étymologie, si elle a sûrement des secrets plus simples à nous communiquer nous laisse rhizomer à partir de cet arbre monstrueux d’où émergent les fantômes.

CC Robin Huton sur Flickr

[Image de couverture : Stammbaum des Menschen de Herschel]

Publicités

Une réflexion sur “Lexique fantomatique (2) – Étymologie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s