Breton postmoderne

Le génie de Breton : en 1930, il faisait déjà un peu ringard des années 1970. C’est peut-être ça le « futur antérieur » du postmoderne anticipé par Breton.

Sur le portail Arago : http://www.photo-arago.fr
Sur le portail Arago : http://www.photo-arago.fr

« Mais où sont les neiges de demain ? » dit Breton en parodiant la « ballade des Temps jadis » de Villon. Et il complète :

« S’il osait s’aventurer, seul ou presque, sur les terres foudroyées du hasard ? Si, l’esprit désembrumé de ces contes qui, enfants, faisaient nos délices tout en commençant dans nos cœurs à creuser la déception, cet homme se risquait à arracher sa proie de mystère au passé ? Si ce poète voulait pénétrer lui-même dans l’Antre ? S’il était, lui, vraiment résolu à n’ouvrir la bouche que pour dire : « Il y aura une fois…»  » (Préface du Revolver à cheveux blancs)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s