Où y a-t-il de la beauté ?

« Où y a-t-il de la beauté ? Là où il me faut vouloir de toute ma volonté ; où je veux aimer et disparaître pour qu’une image ne reste pas qu’une image.

Aimer et disparaître : cela s’accorde de toute éternité. Volonté d’amour : c’est aussi être prêt à mourir. »

Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra, II, «  de l’immaculée connaissance »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s