La voie des rêves

« Mais ai-je jamais cessé de rêver, et les ans qui s’accumulent sur mes épaules m’ont-ils appris autre chose qu’à m’enfoncer plus obstinément dans mes rêves ?… »

Michel de Ghelderode, « Le jardin malade » in Sortilèges

Stalker

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s